Rechercher
  • victimesdescartes

"Charnier Paris-Descartes" : colère et recueillement au cimetière de Thiais



Sur une stèle fleurie de chrysanthèmes oranges et violets, une plaque commémorative noire contraste. Posée samedi, deux ans après la découverte du charnier Paris-Descartes, on peut y lire : "Ils avaient donné leur corps à l'université Paris-Descartes. Que sont-ils devenus ?"


Voir l'intégralité de l'article sur le site de France24

0 commentaire