Rechercher
  • victimesdescartes

Charnier Paris-Descartes : l’université Paris-Cité condamnée par le tribunal administratif

Dernière mise à jour : 8 nov.



Le tribunal administratif de Paris a donné gain de cause à l’ex-secrétaire générale du Centre du don des corps. Le jugement condamne l'université en constatant les "manquements" et la "faute" de celle-ci, les dérives et « dysfonctionnements » persistants au CDC (corps démembrés et inutilisés, pannes d’électricité, incinérations de masse…).


Rappelons que dès avril 2016 et à maintes reprises, Dominique Hordé a alerté sa hiérarchie sur la "conservation déficiente des corps, la présente de rongeurs, la prolifération d'asticots et de mouches, les manipulations irrespectueuses par certains préparateurs"... En vain !


« Par ce jugement, le tribunal administratif confirme la pertinence de l’ensemble de mes alertes et descriptions de l’état de fonctionnement du CDC [...] C'est aussi une reconnaissance de la maltraitance des corps et du combat des familles " a déclaré l'ancienne Secrétaire générale du CDC.


L'association des familles des victimes voit dans cette condamnation de l'université un signe encourageant en attendant les avancées de l'instruction et le procès pénal.


>>> L'article publié par Le Monde le 03/11/2022



0 commentaire